11 mars 2007

shan sa "la joueuse de go"

C’est un roman qui m’a marqué. En fait c’est mon boss de l’année dernière qui me l’a offert en me disant que comme ça je comprendrais mieux les rapports « chinois-japonais ». Une histoire d’amour, mouai bon tout le monde sait que cela me laisse très sceptique pour la bonne raison que je déteste les romans à l’eau de rose.

Et ben celui-là, j’ai adoré (c’est l’exception qui confirme la règle !) j’adore le style d’écriture, là où ça se passe…Cela se lit rapidement (d’une traite, il n’y a que 326 pages)

shansa2_r

« Depuis 1931, ledernier empereur de Chine règne sans pouvoir sur

la Mandchourie

occupée par l’armée japonaise. Alors que l’aristocratie tente d’oublier dans de vaines distractions la guerre et ses cruautés, une lycéenne de 16 ans joue au go. Place des 1000 Vents, ses mains infaillibles manipulent les pions. Mélancoloique, mais fièvreuse elle rêve d’un autre destin. Le bonheur est un combat d’encerclement. Sur le damier, elle bat tous ses prétendants.

Mais la joueuse ignore son adversaire de demain : un officier japonais dur comme le métal, à peine plus âgé qu’elle, dévoué à l’utopie impérialiste. Ils s’affrontent, ils s’aiment, sans un geste, jusqu’au bout, tandis que

la Chine

vacille sous les coups de l’envahisseur qui tue, pille, torture. »

shansa

Bien sûr la fin est tragique ! Les différentes mentalités, ce fichu sens de l’honneur, un goût d’exotisme émane de ce roman...

Ah lire !!!

Posté par brindherbe à 10:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur shan sa "la joueuse de go"

  • Il a l'air bien ce livre, pffff ça fait trop longtemps que j'ai pas fini un livre, avec le blog et .. euh... les cours ? Voui voui à causes des cours, j'ai plus le temps, il me tarde d'étre en vacances (les grandes bien sur !),
    C.

    Posté par InnerVision, 12 mars 2007 à 20:58 | | Répondre
  • j'aime pas lire mais pour l'année prochaine, ça pourrait peut-être m'intéresser.

    Posté par anais, 15 mars 2007 à 20:17 | | Répondre
Nouveau commentaire